Appel à l’innovation dans la création et dissémination des connaissances en ligne

En marge de la campagne mondiale des 16 jours d’activisme, Share-Net Burundi lance un concours ouvert au public et plus particulièrement à ses membres pour créer et disséminer des connaissances pour contribuer dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Le concours prévu s’inscrit dans la lignée des 16 jours d’activisme et a pour thème : Les données et les évidences pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles”. Durant six (6) jours, du 25 au 30 novembre 2022, les différents membres ou activistes intéressés sont invités à partager sur leur compte Twitter des données, des histoires et des réflexions, en bref des évidences qui sont à même de contribuer à l’objectif d’en finir avec les violences faites aux femmes et filles.

Lire les conditions du concours ici.

BULLETIN TRIMESTRIEL Avril-Juin 2022

A picture of a woman carrying a child on her back

Trois mois après, nous nous retrouvons après notre dernière newsletter, qui retraçait les aventures et les
réalisations de Share-Net Burundi du 1er janvier 2022 au 31 mars 2022. Aujourd’hui, nous voudrions vous
partager dans les grandes lignes ce qui nous a occupé durant les trois derniers mois, et les principales
activités qui ont mobilisé les membres de la plateforme.

Retrouvez les grandes réalisations de ce dernier trimestre dans ce bulletin.

 

ETUDE DE BASE SUR LES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES JEUNES ET ADOLESCENTS HANDICAPES EN MATIERE DE SANTE ET DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

En 2021, Share-Net International a commandité une étude de base sur les connaissances, attitudes et pratiques des jeunes et adolescents handicapes en matière de sdsr. Cette étude a été réalisé par CRIDIS, un centre de recherche de l’université du Burundi.

Il a été constaté que les personnes vivant avec handicap dépendent souvent de leur environnement de vie pour avoir accès à des informations en SDSR.  Cette étude a vu la participation de 18 jeunes et adolescents dont six aveugles, six avec handicap moteur, deux infirmes moteurs cérébraux, un albinos et trois sourds-muets hébergés dans différents centres ruraux et urbains.Les résultats obtenus illustrent que les jeunes vivant avec handicap ont des connaissances limitées en matière de sdsr, ce qui influence l’adoption des attitudes et des pratiques sexuelles a risque.  Trouvez l’intégralité de l’étude ici.

 

1 3 4 5 6 7 20