Banque Mondiale Boîte à outils : Financement basé sur la performance

Posted by Lauren J Montgomery-Rinehart on août 3, 2016 at 7:28



Les progrès du monde en développement vers l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), un ensemble de cibles internationales à atteindre en 2015, ont été encourageants, mais inégaux. Alors même que des défis de taille persistent, notamment en santé et dans d’autres secteurs déterminants, nos ambitions immédiates et post-2015 doivent faire preuve d’audace et refléter un changement fondamental vers l’adoption de solutions qui font une différence réelle chez nos véritables clients – les millions d’individus du monde en développement qui vivent dans une pauvreté extrême et sont vulnérables à la malnutrition, aux maladies et à un décès prématuré.

Le Health Results Innovative Trust Fund (Fonds fiduciaire pour la santé basé sur les résultats) (HRITF) a été mis en place en 2007 sous financement des gouvernements de la Norvège et du Royaume-Uni afin de soutenir les pays dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de programmes de financement basés sur les résultats qui devaient accélérer les progrès vers les OMD de santé des femmes et des enfants. Le HRITF soutient actuellement 31 programmes nationaux et des subventions à hauteur de 400 millions $ EU cofinancent actuellement le 1,6 milliard $ EU versé par l’Association Internationale de Développement (IDA), le fonds du Groupe de la Banque mondiale destiné au financement des pays les plus pauvres.
Ces programmes sont axés sur une meilleure santé reproductive, maternelle et infantile et mettent en avant des approches innovantes telles que le « finance- ment basé sur les résultats ». Suite aux effets très concluants obtenus dans les pays pionniers en la matière, notamment au Cambodge, au Rwanda et au Burundi, plusieurs autres pays ont commencé à appliquer des dispositifs similaires, par exemple la Zambie, le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigéria. Le Groupe de la Banque mondiale s’est engagé à faire progresser les approches qui permettront de s’assurer que les individus bénéficient des soins de santé abordables et de qualité nécessaires à une vie longue, productive et en bonne santé. En septembre 2013, le Groupe de la Banque mondiale – dans le cadre de sa mission d’élimination de la pauvreté extrême et de stimulation d’une prospérité partagée – a engagé 700 millions $ EU supplémentaires, qui aideront d’ici la fin 2015 les pays en voie de développement à atteindre les OMD en matière de santé et de survie des femmes et des enfants. Ce nouvel investissement aidera les gouvernements à mettre rapidement à l’échelle au niveau national les programmes pilotes en cours.

Continue reading the full report in French here….

Here is a link to the report in English: http://documents.worldbank.org/curated/en/369941468325159289/pdf/854120PUB0978100Box382147B00PUBLIC0.pdf

 


Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*
*


Translate »