Célébration de la Journée Internationale de la Femme

Posted by Eric Nzeyimana on mars 23, 2017 at 2:37



Le mercredi 8 mars 2017, la Province de Ruyigi accueillait plusieurs personnalités du pays, dont Son Excellence La Première Dame de la République du Burundi, Madame Denise NKURUNZIZA, pour la célébration de la journée internationale de la femme. Dans une ambiance festive, les activités ont débuté par un défilé des fonctionnaires de l’Etat, des entreprises et organisations privées, des élèves et des femmes de l’armée et de la police sous le thème: « Protection de l’environnement: clé de la sécurité alimentaire et de l’autonomisation de la femme. »

photo 4

Madame Suzanne NGO-MANDONG, Représentante Résidente du FNUAP, parlant au nom du système des nations unis au Burundi a indiqué qu’en plus des défis liés aux changements climatiques, la femme burundaise fait face à  d’autres problèmes comme la dévalorisation de son travail en tant qu’agricultrice. Son souhait est que la femme ait plus de chances d’accès et de contrôle des ressources de production.

photo3

Selon Monsieur Martin NIVYABANDI, Ministre des Droits de la personne humaine, des Affaires sociales et du Genre, le Burundi a évolué en matière des droits de la femme. Elles sont représentées à plus de 30% dans les institutions comme les conseils communaux, le parlement et le sénat. Les violences basées sur le genre et les violences sexuelles à l’encontre des femmes ont sensiblement diminué et cela leur permet  de vaquer à leurs occupations quotidiennes. Le Ministre a profité de ce moment pour discerner des prix aux femmes qui se sont démarquées dans leurs domaines. Ce même Ministre a remis un prix de reconnaissance à Madame Denise NKURUNZIZA pour s’être personnellement investie dans la promotion des droits de la femme .

photo2

Dans son discours de circonstance, la Première Dame  de la République du Burundi a exhorté les femmes à aimer leur pays avant toute chose et que c’est cet amour qui leur donnera la force de protéger l’environnement et préserver la paix et la sécurité au Burundi. Elle leur a demandé de s’atteler à l’éducation pour qu’elles puissent être présentes dans toutes les instances et ainsi contribuer au développement de leur pays et à l’amélioration de leur mode de vie.


Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*
*

Related posts


Translate »