AGATEKA, pour la dignité des femmes!

Posted by Share-Net Burundi on avril 20, 2017 at 10:18



« Avant d’avoir la serviette AGATEKA, je me culpabilisais beaucoup parce que j’utilisais les morceaux de  vieux pagnes de ma mère et ça m’angoissait trop car j’avais toujours peur que ça tombe lorsque je vais à l’école, en classe ou dans la cour et par là je m’abstenais de jouer avec les autres pendant mes règles à défaut de rester à la maison. Des fois je me demandais ce qui se passe chez les autres filles mais j’avais honte de poser la question à mes amis. Je sentais des brulures au niveau du sexe et je ne parvenais pas à me concentrer en classe » .Le témoignage de Fébronie, 18 ans, élève, concerne bien d’autres femmes et filles burundaises pauvres et vulnérables qui ne peuvent pas s’acheter des serviettes hygiéniques jetables. Pour contenir l’écoulement du sang pendant les règles, elles ont recours à des pratiques très dangereuses pour leur santé dont les infections sont les plus fréquentes.

paint

 

Le projet AGATEKA lancé en 2015 (qui se traduit en français par « dignité ») est une initiative de l’association SACODE qui veut rendre à la gente féminine issues des milieux défavorisés leur bien être et leur indépendance pendant la période des menstruations. Françoise Nibizi, fondatrice et Directrice de SaCoDénous donne l’origine de cette serviette : « Plus de 75 % de Burundaises ne peuvent pas avoir accès à une serviette hygiénique, dont le prix est autour de 1.500 FBU (autour d’un 1$). C’est une somme trop importante pour une large majorité des ménages ruraux, pour qu’elle soit dépensée mensuellement à acheter une serviette d’usage intime ou deux pendant plusieurs jours. Et comme les menstrues relèvent d’un tabou dans la culture burundaise, personne n’en parle. »(tiré de l’article « Agateka, pour préserver la dignité des burundaises » du Magazine Jimbere). AGATEKA est une serviette lavable et réutilisable cousus localement par 20 couturières de SACODE, dans un tissu 100 % coton sous forme de caleçon avec des bretelles donc pouvant se porter sans sous vêtements.

Photo 3

 

Grâce à ses nombreux partenaires financiers, SACODE qui vise la Promotion de la Santé des Communautés pour le Développement à travers l’information, l’éducation et la sensibilisation a produit et distribués seulement en 2016 plus de 14244 paquets contenant 5 serviettes et un dépliant sur lequel on trouve le mode d’emploi. Avec l’année 2017, Sacode a ouvert la boutique « Sharity Shop » où n’importe quelle femme ou fille peut se procurer la serviette Agateka.

Photo 1

 

AGATEKA reçoit le prix de l’Africa Innovation Challenge

17342801_1370738449636287_2661558274804720952_n

 

Le 14 mars, la Directrice de Sacode Madame Françoise Nibizia participé à la « Global EntrepreneurshipCongress » à Johannesburgoù elle est rentré avec le prix de l’« Africa Innovation Challenge 2016 » décerné par le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson pour son projet AGATEKA. Avec ce prix, Sacode, une organisation membre de Share-Net Burundi, a dans ses perspectives l’ouverture d’un atelier par province et l’ajout d’une culotte et d’un savon dans le paquets AGATEKA.

 

 

 

 


Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*
*

Related posts


Translate »